♪ De…Dit…Dont…Du…DA! ♪

INTRO

 
– Posts comments: In addition to yours, you w’ll find the article updated from me.
[!] Site viewing optimized in CHROME vers. 38.0.2125.101 m
– Install your navigator: http://www.browserchoice.eu/BrowserChoice/browserchoice_fr.htm
– ‘LoL’ Laugh out loud: A pitch thru most articles
 

Dôme
Une agence US prospecte déjà des hôtesses de l’air pour nous accompagner sur MARS
La sélection sera rigoureuse puisque ces demoiselles, comme les clients, devront subir un conditionnement de 4 mois dans une bulle d’apesanteur où les tempéraments de tous devront être conciliables, le test se prolonge aussi pour une nourriture lyophilisée.
(Quant au mal de l’air: Il est considéré comme peu probable)
[LoL] Départ MARS 2015
Rectificatif scientifique:
ENFERMEZ trois femmes et trois hommes sous un dôme de 10 m de diamètre posé à 2.400 m d’altitude sur les hauteurs d’un volcan. Laissez- les cohabiter pendant huit longs mois. Observez. Vont-ils savoir vivre et travailler ensemble ? Éviter la dépression ? C’est à ces questions que la Nasa veut répondre avec cette expérience qui a débuté la semaine dernière à Hawaii. Il s’agit de préparer les premiers vols habités vers Mars, prévus à l’horizon 2030 et d’une durée de deux ans minimum.
Ces six volontaires âgés de 26 à 38 ans ont été choisis parmi 150 candidats pour leur qualification ou leur personnalité. Ils sont ingénieurs, étudiants, microbiologiste ou spécialiste du photovoltaïque, comme la Canadienne Martha Lenio, qui sera le commandant de bord dans le dôme.
. Émotifs s’abstenir ! Dans cet habitat de 140 m ² sur deux niveaux, chacun aura sa chambre, dotée d’un lit simple, d’une chaise et d’un bureau, donnant sur le volcan Mauna Loa, dont le sol est similaire à celui de Mars. Des expériences sur l’alimentation seront testées dans les conditions de vie des futurs voyageurs.

Schengen

Tous les observateurs et les critiques du pacte de Schengen semblent désemparés à la réalité de passoire, au flux toujours plus massif des immigrants. Les chiffres sont devenus effrayants au regard des difficultés engendrées à tous échelons des Etats de la communauté.
– Centres d’accueil: totalement surpeuplés, et confrontés aux besoins sanitaires & subvention Européenne totalement insuffisante
– Contrôles aux postes de passage: totalement submergés et inefficaces
– Centre de rétention devenus ingérables au traitement cas-par-cas et procédure de renvoi des clandestins trop lourde.
– Emploi ‘non déclaré': recyclage des Sans-papiers dans le commerce illicite.
– L’implication est énorme également dans les prises-en-charge sociales. etc, etc…
La charge que représente l’immigration est devenue un sujet de discorde des Pays membres, soucieux de leurs comptes publiques…Bruxelles tarde à reconsidérer, globalement, la question…Ne serait-ce pas un aveu d’impuissance?
Cependant, les filières deviennent presque des réseaux légaux, de mieux en mieux organisés aux frontières des Pays ‘expéditeurs’
* Dans une analyse objective du phénomène, la responsabilité de ces Pays est grandement en cause *
Donc, la mesure légitime ne serait-elle pas d’ obtenir leur contribution au coût d’accueil des Pays hôtes, par un forfait de passage pointé par provenance d’origine…
On s’apercevrait rapidement d’une décroissance forte de l’exil par les mesures qu’ils seraient amené à prendre pour contrer un ‘commerce’ dont ils partageraient la charge !!!
(NB: Par le prix à l’exil, ces dits Pays, se démunissent de leur force intellectuelle et scientifique)

PS: Cette règle suppose un sommet international d’application- Les effets en montreraient la nulle nécessité des murs et grillages de protection érigés aux frontières et HONTEUX-

Voir aussi

Marché DISCOUNT

SVP, dans la mesure du possible, ne participer plus à l’achat chez les discounters

Il est désormais prouvé qu’ils n’amélioreront en rien votre bien-être
. Les produits sont offerts de qualité très soupçonnables à la santé
. Ils agissent en despote sur les fournisseurs et le personnel de leurs magasins
. Leur politique sociale est de ne jamais contribuer aux dus sociaux (Caisses de Sécurité sociale et de retraites )
. Toutes Les normes de conditions d’exploitation leurs sont indifférentes
. Les comptes d’exploitation (en numéraire) échappent à tout contrôle de fiscalité (leurs liquidités sont aveugles)
. Point noir majeur: ils tendent pour tout et pour tous à la réduction drastique des rénumérations, tout  en contrariant à néant, les ‘Comités du personnel’.
On peut citer:
. Les compagnies aériennes
. les compagnies de voyage
. le commerce alimentaire
. L’habillement
. La construction automobile
. Le mobilier
. etc (pour celles les plus agressives)
Les marques ne seront pas ici expressément mentionnées (*)
Leur objectif premier est le profit -à tout crin- pour eux-mêmes
[la fortune de certains discounters dépasse celle de Bill Gates] [sic: On doit reconnaître à Mr B. Gates des intentions plus honorables ]
Ils entraînent la désespérance de leurs employés et les finances d’Etats dans leurs pratiques de voyous
Leur seul objectif est le bénéfice de votre appauvrissement qui ne peut conduire qu’à de futurs clients potentiels

LOL : Qui de l’oeuf fait la poule – ou de la poule fait l’oeuf?

Une ‘remise à plat’ volontariste des Etats est impérative s’ils ne peuvent être soupçonnés de complicité !!

(*)annexe

Toutes les Industries convoitent l’espace du Salar (Bolivie/Argentine/Chili) à différentes fins:
. Equiper les appareils portable (tous les appareils de com & devices autonomes) = une conception réellement justifiée dans la contrainte de poids/autonomie

Portabilité

Portabilité

mais qu’ en est-il de passer à une intégration aux voitures électriques:
. Salon de l’automobile & ‘la bonne conscience’ des voitures électrique = FAUSSE ROUTE

bilan
Et la raison en est évidente par l’exploitation envisagée à très grande échelle du minerai dont les volumes escomptés sont limités (le prix du kilo ne pourra que renchérir -Nombre d’exploitants de tout Pays sont déjà sur une surenchère effrénée-Le filon est d’or à Wall Street (1)-!
La finalité sera celle du pétrole avec les mêmes inconvénients, similaires en terme de pollution
L’extraction pose déjà problème envers les besoins d’eau nécessaires au procédé (assèchement et pollution des terres paysannes )
Appliqué à la voiture électrique, cela s’avère une aberration, liée à l’autonomie qui en résulte -la parade de la borne de recherche à ‘chaque coin de rue’ ne peut pallier le stop&go de ~X heures perdues~ à la recharge.
Le parc des fournisseurs de batteries n’est en l’état pas opérationnel, et de surcroît, par cause des difficultés nocives dans le recyclage.
On raisonne principalement pour une utilisation urbaine: Ineptie, car c’est justement là où l’on en a le moins besoin: Transports en commun
Les prévisionnistes tablent beaucoup trop sur les espoirs du Carbonate de Li pour réduire le poids et l’espace occupés dans un véhicule. en fait la recherche fait du ‘sur-place’ dans les limites de la technologie possible (masse/capacité/durée de vie * 5 ans surévalués ci-dessus)!
> la ré-orientation (que je sais futuriste) est impérative vers l’hydrogène…solution mal admise par les lobbyist (1).
Réf
Localisation & économie

 » Selon la compagnie minière bolivienne Comibol, le Salar contiendrait entre 100 et 140 millions de tonnes de lithium, la Bolivie devenant la future Arabie Saoudite du lithium. Pour le « US Geological Survey », les ressources boliviennes en fait seraient dix fois moins importantes, soit quelque 9 millions de tonnes. »

Le Salar actuel:

 
[LoL] Aux Constructeurs automobile: ‘Prospective mal bouclée’ & forcée par une poussée ‘Vert-igineuse’ à la réduction de CO2..

NB: On admet mal que la pollution soit attribuée à chaque individu (= ressource financière compensatrice) quand l’industrie planétaire incontrôlée pollue 1000 000 0000 de fois plus.

Route du Rhum

Sébastien se prépare pour cette grande première pour lui…
Tous les skippers

20140922helicoGDFSUEZ_038120140922helicoGDFSUEZ_1010

PS: Nos remerciements (x1000) à Christophe BRESCHI & ses clichés magnifiques pris de l’hélico

Comparez avec ma version, dans l’article précédent: Les régions nouvelles

Carte-des-Régions_VersX
Ma propre version serait assez proche avec une dernière manif des Bretons Nantais, pour l’unification !

- Pour la région Centre, on n’y a dédié ‘le Val-de-Loire’ > une création pour le moins, stupide -eu-égard au ‘Val-de-Loir’ situé sur un affluent de ‘La Loire’-
(PS: Le Val-de-Loir est ma patrie de naissance et donc, au-delà du Centre. -voir précisément: Chateau du loir-)

(lol) le déplaisir doit être commun à tous les Présidents-de-Région actuels, sinon, ne changeons rien !
Qu’on en finisse en adoptant ma carte définitive & fi des accointances.

[Axiome: Introduisez une volée de tourtereaux dans une volière, et vous saisirez aisément que chacun y trouve sa place]

 

Bluebus

Les tentatives d’imposer le transport électrique sont , encore une fois, une simple illustration
Bus
From ‘Le JDD': ~~En attendant, ce sont des « hybrides » qui vont occuper le bitume parisien très rapidement : d’ici à 2017, près de 600 à 700 bus de grande taille, roulant alternativement au diesel et au moteur électrique, vont être mis en circulation dans la capitale. Ils consomment moins d’essence ( 20 % de moins), mais polluent encore. Un pis- aller, en attendant 2025…~~
[LoL] L’hybride sait encore ménager ‘les pétroliers et EDF’
Le tout électrique, réclame, ci-dessus, le photovoltaïque: Génial, n’est ce pas, si le temps est pluvieux et qu’une panne d’énergie sur le parcours vous fait manquer votre avion.(Un abri de recharge sera t il implanté sur l’A1 vers CdG-Roissy?)

NB: on sait qu’un stockage de batteries (x1000+) vous sauvera du pire
(sic, quant au Lithium d’extraction à grand méfait)

Vuitton

VuittonOn adore les gants de boxe, on eut aimé les bottines dans le même appareil !

FLYSURF

Connaissez-vous Zappata ? et son numéro de surf sans vague
La propulsion est remarquable
VU sur [M6] Incroyable talent (une émission sans pareille)

clic LA VIDEO,

Robert G.Wilmers [banque M & T]
Banquier
« Tout le monde déteste les banquiers, en France comme aux États-Unis. j’ai l’habitude mais ça m’agace encore »,
Amoureux d’une Française, Elisabeth, il l’a épousée en secondes noces en 1998. Entiché de Paris, il aime flâner rive gauche, depuis Saint-Germain-des-Prés jusqu’à la Seine, une trace de Hemingway dans sa vision romanesque de la ville
& propriétaire du Haut-Bailly en Bordelais.
Ni activiste ni,encore moins.ennemi de la finance, ce républicain modéré, dénonce les subven­tions publiques détournées en richesses privées, fustige le rôle des agences de notation : « Dégradons-les ! L’ampleur de leurs erreurs est sidérante »,
« Dégradons les agences de notation! »
Outre qu’ils sont actionnaires de M & T et compagnons fidèles, ces agiles octogénaires ont un point commun : ils détestent la finance spéculative. Buffett ironise: « Wall Street est le seul endroit où les gens montent dans une Rolls Royce pour obtenir des conseils de ceux qui prennent le métro. Wilmers enrage : « il y a exactement 6.656 banques aux États-Unis. Et six monstres à Wall-Street, aux pratiques de voyous, faisant la réputation des 6.650 autres qui exercent leur métier raisonnablement bien. Les monstres, il les connaît bien : JP Morgan, dont il a dirigé la filiale belge; Goldman Sachs ou en­core Lehman Brothers, tombée en 2008.

«La crise, on l’a déjà presque oubliée, dit-il. La gourmandise est revenue dans les Banques parce qu’elles ont trop d’argent dans les poches, et la concurrence reprend férocement entre elles. C’est sûr, il y aura une autre crise. » En dépit des amendes colossales, des régulations les plus sévères, en dépit du bon sens, la plus grande place financière du monde pourrait vaciller à nouveau.
Le lauréat du Nobel Jean Tirole, a alerté sur les excès actuels comparables à ceux de 1929, 2000 et 2007, les trois krachs.

Finalité: « Le seul bon prêt est celui qui sera remboursé. »

Extrait du JDD du 2014/10/19

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.