♪ De…Dit…Dont…Du…DA! ♪


Avec le sapin qui scintille
La cheminée qui crépite
et quand tout s’agite
La petite fille ne pût fermer ses pupilles….
Bien avant que minuit sonne
elle espéra beaucoup qu’on lui pardonne.
Soudain, dans un bond de délivrance, elle fût au pied du sapin
ses deux mains trop petites à prendre
Le tant esperé butin.

« L’innocence comble de bonheur, n’existe que dans l’enfance » [JMC]

corollaire: Les grandes personnes attendent-elles aussi qu’on leur pardonne?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :