♪ De…Dit…Dont…Du…DA! ♪

Le Regroupement d’Employés Licenciés, en Entreprise autonome, a déjà démontré quelques succès indéniables……
D’où le renoncement à l’inévitable, en créant une Coopérative comme contre-pied systématique, bien en amont des rumeurs et de l’ annonce fatidique du licenciement massif – (que les Liquidateurs  distillent le plus souvent partiellement afin d’ entretenir la division du Personnel) –

  • Le savoir faire sera conservé, en l’état
  • Les Produits ‘phare’ déjà bien implantés et reconnus, sont reconduits dans leur distribution, et même redynamisés suivant la nécessité du marché
  • Fi de toute concurrence déloyale, si, des modifications -le plus souvent des simplifications, dans un premier temps, (à la manière Chinoise) – sont apportées au produit.
  • Le Nom de la Coopérative devra avoir une certaine similitude, au nom de l’Entreprise précédente:    ie: mobile phone « Alcatel » deviendrait « LECAS-TEL »

Les Grands-Groupes, seraient probablement moins enclin aux licenciements ‘EN BLOC’ des:  » Equipes de ventes,  Spécialistes techniques,  administratifs,  Cadres, et le reste.. »
C’est-à-dire, à tout le moins, si une telle structure de contre attaque, s’opposait efficacement à tout licenciement sauvage!

Soit une Entreprise parallèle, d’ économie mixte, à moindre coût de production, quasi immédiatement opérationnelle et directement concurrentielle.
Obs: Son objectif premier ne saurait-être ‘une rentabilité à 2 chiffres’ , antinomique, à la raison même du licenciement global.

PS: Toute autre solution d’aide et de reclassement, tels qu’actuellement proposés sous forme de plans Sociaux, avec contribution de l’Etat, n’est que Cautère sur jambe de bois.!!
[dont se plaisent à négocier leurs Auteurs pendant des mois ou des années…]

Commentaires sur: " » LA COOPERATIVE « " (1)

  1. jmcideas a dit:

    ~~Les Syndicats sont là ! pour toute aide pratique, n’est-ce pas ?? ~~

    ALCATEL-LUCENT: perf

    Licenciement sec

    FRONDE du PATRONAT envers LA COOPERATIVE
    Le projet de loi, présenté par Benoît Hamon, « pour toute reprise préférentielle par les salariés » connaît un revirement.
    > Plus question de tolérer le moindre geste d’encouragement aux coopératives ouvrières
    et encore moins de les laisser se reproduire [A.Guédé ‘Le Canard Enchaîné’]
    Moralité: La scop présente bien une menace convaincante aux agissements du Patronat.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :