♪ De…Dit…Dont…Du…DA! ♪

…Malade du système de rentabilité ‘à tout crin’
Ou plutôt dans une dérive de soins dits ‘externes’, où la nécessité de faire appel :
A l’hôpital référant, en matière d’analyses plus approfondies
Les sollicitations des dossier médicaux, sous forme d’aller-retour, sont intensives et quasi insupportables dans les délais de retour aux patients
Aux spécialistes établis dans leur cabinet privé, mais intégré à l’hôpital lui-même
Les patients en souffrance, sur leur lits, sont placés dans l’expectative d’obtenir un rendez-vous d’examen, au bon vouloir de ces médecins – qui possèdent déjà, par ailleurs, une clientèle privée.
Cette pratique dite ‘externe’ conduit à des coûts de consultation qui sont ceux de la médecine libres et non plus à ceux des ‘internes’ de l’hôpital. (à l’évidence ces derniers sont dévalués et limités à une pratique d’expérience)
Dans ce shéma, On ne peut que déplorer
. Une absence de compétences immédiates, au chevet des malades
. Une attribution massive des fonds de la SS, aux soins externes.

Nota: Les hôpitaux de proximité ont subit une restructuration imposée, soit! mais se sont également réorganisés, par eux-même, vers un système ‘externe’ de profitabilité douteuse.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :