♪ De…Dit…Dont…Du…DA! ♪

La cour d’appel de Paris a sanctionné une pratique, néanmoins légale (sic), celle d’exiger des Fournisseurs de Grandes-surfaces des ristournes en fin d’année, correspondant au volume de marchandises écoulées –
Plus l’enseigne écoulait de marchandises, plus son fournisseur s’engageait à lui reverser de l’argent
en soit une pratique indécente car,
. Non seulement , la grande surface a engrangé, en conséquence, des bénéfices plus importants
. Mais, ce faisant, elle réclame de son fournisseur une remise d’autant plus importante que l’attractivité, intrinsèque au produit, a été grande! (pénalisation paradoxale)
De sorte que la corruption des ‘remises’ de fin d’année profite à tous, sauf aux consommateurs…
Où va se nicher la guerre des prix ?
:/ La condamnation d’une telle pratique n’est que provisoire, elle reste justifiée d’un recours (sic)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :