♪ De…Dit…Dont…Du…DA! ♪

Il n’est plus absurde le mode de calcul, minutieusement établi, en dernier lieu.
Déchiffrez la complexité ci-dessous
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Comprendre le dispositif de la surcote:

Pour améliorer sa retraite avec la surcote, il faut respecter un certain nombre de critères.
La Tribune avec Optimaretraite vous guide pour mieux comprendre ce dispositif, et comment en bénéficier.
La surcote est une majoration appliquée à la pension de la retraite de base aux conditions suivantes :
. avoir plus de l’âge légal ;
. continuer à travailler ;
. totaliser au moins le nombre de trimestres exigés pour obtenir la retraite au taux plein.
La surcote s’applique uniquement aux trimestres accomplis depuis le 1er janvier 2004. Son mode de calcul diffère suivant les régimes de retraite.
Attention, le point de départ des trimestres de surcote doit correspondre au 1er jour d’un trimestre civil.
1) – Les régimes de base des régimes alignés (Sécurité sociale, RSI/artisans, RSI/commerçants, MSA salariés)
Pour les périodes répondant aux conditions de la surcote réalisées entre le 1er janvier 2004 et le 31 décembre 2008, la majoration, par trimestre, est de :
0,75% du 1er au 4ème trimestre travaillé ;
1% au-delà du 4ème trimestre travaillé ;
1,25% par trimestre travaillé après l’âge du taux plein.
Pour les périodes répondant aux conditions de la surcote réalisées depuis le 1er janvier 2009, la majoration est égale à 1,25% par trimestre travaillé.
2) – Le régime de base des professions libérales
Pour les périodes répondant aux conditions de la surcote réalisées depuis le 1er janvier 2004, la majoration est égale à 0,75% par trimestre travaillé.
Remarque : pour les avocats, la majoration est de 0,75% par trimestre travaillé depuis le 1er janvier 2004 et jusqu’au 30 juin 2010, Elle est de 1,25% par trimestre travaillé depuis le 1er juillet 2010.
3) – Le régime des fonctionnaires
Pour les périodes répondant aux conditions de la surcote réalisées depuis le 1er janvier 2004, la majoration est de :
0,75% par trimestre travaillé jusqu’au 31 décembre 2008 ;
1,25% par trimestre travaillé depuis le 1er janvier 2009.

Le montant de votre retraite devient étrange si vous avez, ou maintenu votre activité, au régime des fonctionnaires, pour un temps, puis au régime de base, et enfin au régime des professions libérales !!
Dans un quelconque de ces cas, il sera nécessaire d’avoir respecté les 2/3 des trimestres travaillés, et pas ceux au chômage!
D’où l’art d’occuper les comptables de toutes les caisses, si nombreuses, -pour des ‘nombres incalculables dans les périodes définies’-

😀
[NB: je propose un logiciel d’aide au calcul basé sur le mérite des aspirants à la retraite]

.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :