♪ De…Dit…Dont…Du…DA! ♪

Un sujet difficilement abordable par qui ne sait peu de la profession, et dont les pratiques actuelles ne sont pas toujours loyales !
officiel-du-taxiAperçu= http://www.officiel-taxi.fr/le-metier-p2-r1.html
Il faut être ‘Grandguillaume’ pour s’atteler à la tache de régulariser le marché, sans examiner de façon exacte les ressources, et des uns et des autres ! ‘La facturation au client devrait-être à la base de l’examen des # modes d’activité’
En ce qui concerne les Artisans Taxi: Un statut clair, entériné à la Chambre des métiers et parfaitement connu de tous les Services de l’Etat: Préfecture, Mairies, Douanes, etc… établi de longue date et rigoureux, une profession respectée car elle est soumise à des conditions d’exploitation exigeantes, quant à:

$-Formation payante de longue durée -Examen de passage pratique >Conditions d’inscription à la Chambre des Métiers -Des pratiques strictes (observation de la Police des Boers)-Un équipement de véhicule réglementaire & Une assurance des personnes transportées de type professionnelle-A cela ajoutons une licence d’exercice qui s’octroie à grand frais (~5 ans de coût d’amortissement)-Sans omettre leur affectation à une station, payante -leur secteur de clientèle défini à leur commune(numérus closus) & l’on passera la confirmation au ‘PSC1’ premiers secours -l’examen annuel médical à la conduite & -la visite annuelle du véhicule pour certification, -la capacité à tenir un livre comptable, etc..règles de moralité & bases de langue étrangère parlée

Et, par ailleurs, toutes les autres formes du métier, qui se sont instituées dans des solutions d’intérêts divers-A savoir: Des autorisations diverses et variées d’ accès au transport de personnes, plus ou moins libérales, dans des statuts confus:

Les VTC, Les Sociétés du transport à moto, Les voitures privées, & Les membres UBER

En somme, il y a Le métier ‘tel-que-défini ci-dessus’ & managé par la ‘chambre syndicale du Taxi’ et les Autres.
Cette future loi, dite ‘de vulgarisation’ de la profession & qui se dessine en l’état, semble se tourner vers une libérisation totale du marché… Est-ce à dire que l’Artisanat et toutes ses contingences, décrites ci-dessus, seraient devenues caduques ? (entr’autres, la suppression du barème des courses imposé par la Préfecture..)
Une loi prévisionnelle de clarification et d’unification de la profession -certes- mais en sachant bien que les Artisans sont en droit d’attendre, avec sérieux, la prise en compte de la chute de leur rente d’exploitation (plaques)

Nos Sénateurs, dans les débats actuels de cette loi, auraient peut-être une voie plus légitime à suivre qui serait celle d’examiner l’ Artisan Taxi’ en l’état & Tous les Autres! EX: Un label exclusif appliqué aux voitures seules de l’Artisan, ne serait pas superflu.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :