♪ De…Dit…Dont…Du…DA! ♪

Nombres de haies -au long des routes- résistent encore à perdre leur beauté, en cette fin d’automne…

16102016_002_1

16102016_1

La sécheresse persistante leur fut indifférente,
seule la lueur des jours, devient insuffisante.
Les tournesols ne sont plus, signe macabre,
longtemps déjà fauchés derrière les arbres.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :