♪ De…Dit…Dont…Du…DA! ♪

Articles tagués ‘Capitaux’

Paradis fiscal & Economie mondiale

$$$$$,$$$$$$$

Le boom de ces endroits défraie la chronique…mais il n’était nul besoin de le mettre à la une, pour que l’on en connaisse déjà l’ampleur ! -Cependant confirmation est faite par la divulgation (Paradis Papers) d’un nombre toujours plus grands de Sociétés ‘Ecran’
Il s’y niche non pas seulement des particuliers fortunés (un moindre mal) mais aussi les plus grands groupes de la planète dont les holdings, les joint-Venture, les Fonds-de-pension, les cartels, etc…

–Part2–Alerte —————–
Les conséquences de la mondialisation sont effroyables, dans l’effet pyramidal qui abouti au sommet à la concentration d’un effectif de milliers de milliards de $—N’observe-t-on pas la Société Mère * ayant absorbé une centaine de marques -dont on garde précieusement le nom- afin de faire supposer une industrie à caractère local
En quelque temps très proche, il n’existera plus que ‘le seul grand groupe‘ seul et unique, dans tout domaine, quel-qu’il soit —et sans concurrence!
IE: un vulgaire exemple de concentration, d’actualité:
InVivo retail va prendre le contrôle des enseignes ‘Gmm Vert, Delbard, Jardiland = 1400 magasins: L’Gam : l’autorité UE va prendre l’arbitrage de ‘non concurrence’.. Cet espoir est déjà déchu!
L’acier n’est-il pas devenu de provenance quasi unique ?
L’UE est de concert en toute monopolisation, la tolérance n’est admise qu’à un minuscule commerce indépendant parallèle]
SI, une crainte à ce malheureux schéma prévisible, peut être exprimé, il ne sera pas la progression d’opérations inévitables d’OPA amicales ou inamicales- Le cercle se rétrécie à la puissance de ~20 milliards de $ sur table.
La mondialisation, c’est cela & douté, des ententes de partages ‘géographiques’ invérifiables -sic–
Toutes les ressources de base & transformations (Energies, Matières premières, Textile, Alimentation, Transports, Com-NET, etc..) sont déjà aux mains d’un nombre minimal de Géants planétaires
Demain, plus aucune existence commerciale, ne saurait passer outre leur volonté -Toute activité de production ne pourra s’effectuer autrement que liée à leur bénéfice et à leur pression de rentabilité -(Nombre d’Etats eux-mêmes, capitulent à leurs exigences et ne sont guère maître de leur destin.)

    Déjà, le chapeau de tous est sous la cocotte (*)

La sensation du pouvoir de l’UE’ est épidermique à chacun, mais nul n’ose le dire…..excepté en comments ci-dessous

Gare aux placements immobiliers

Ainsi qu’il est annoncé, Les PEE, PEL, CEL, PER, PEA, vont subir un coup de rabot fiscal
Ces placements, à titre du petit épargnant, ne seront plus rénumérateur, tel que définis par le passé

Bercy instaure # mesures prises dans le cadre du projet de loi de financement de la sécurité sociale (PLFSS) pour 2018

Comme quoi, ce qui est vrai hier, ne l’est plus demain
D’autres lois de placements pourraient-être aussi impactées: le dispositif Pinel, la loi Malraux, le dispositif Censi-Bouvard, les statuts LMNP/LMP, la loi Monuments Historiques, quartiers anciens dégradés (PNRQAD)
Les plus-values engendrées par les CPI, ne seront plus exonérées d’impôts.

Au travers des nouvelles mesures gouvernemantales, ce qu’il faut comprendre:
C’est que les intérêts des uns font la pauvreté de tous

ALSTOM ‘démantèlement’

Ce groupe était la fierté de l’industrie française, dans nombres de domaines
Le groupe était numéro 1 mondial dans :
.Les centrales électriques clés en main.
.Les turbines et alternateurs hydroélectriques.
.Les services pour les sociétés d’électricité.
.Les systèmes antipollution pour les centrales électriques( à charbon)
.Rame TER , Les rames de banlieue et trains régionaux.
.Les trains à très grande vitesse (TGV)
.Les systèmes de véhicules légers sur rail et les tramways
.Les services, la signalisation et les systèmes ferroviaires.
. La production d’acier (* comment)
Dénominations successives: SACM-CFTH-ALS-THOM-Alstom Atlantique-ABB Alstom Power-etc

Si, à l’évidence, certaines restructurations se présentaient comme nécessaires…tant par la diversité des sites de production, que par les performances de rentabilité insuffisantes, il s’en suivi des sanctions douloureuses -boursières-
Dixit-L’épisode OPA de GE -Qu’il fallut admettre comme discriminatoire par la sélèction de certaines unités -les plus prolifiques!
Certaines productions sont restées sous l’égide ALSTOM…dites ‘sensibles’ au sens du gouvernement politique de l’époque (sic)

« GE » ayant retiré ses intérêts, [il n’est pas mieux que les préhensions américaines pour détruire un concurrent]
Maintenant, GE libère ses ruines sur le marché > Siemens est au premier rang des acquéreurs….et l’on considère dernièrement, au sens du Gouvernement, que cette fusion, ‘sera bénéfique à constituer un Groupe plus puissant à l’échelle mondiale’ & se satisfait du point essentiel ‘Le management reste en France’ = comique
IE: l’ESA -Europäische Weltraumorganisation- pour son aspect productif, en premier lieu, n’est-elle pas passée aux mains des Allemands ?
[le Siège restant à Paris et le secteur R&D  » IPSA « > demeure au coût d’investissements français] sic

In-finé, considérons ceci> un seul groupe mondial ‘du transport ferrovier’, ne serait-ce pas l’idéal?
[exit la concurrence (des Chinois, en l’occurrence) y verrait sa fin]

IE: A l’appui de ce destin inévitable -concernant l’acier-fut le rachat de  »Arcelor Florange : Nicolas Sarkozy promit un redémarrage « .. par la puissance financière de l’Indien Lakshmi Mittal ‘> résultat: on ne possède plus d’acier, on l’importe!

Le feuilleton ‘STX’ n’est pas moins désastreux > Le Gouvernement reste maître de notre industrie navale, par 1% du capital =majoritaire.. 😀

PS:

Etat industriel

– Le patriotisme des emplois serait-il mal placé?
– L’Europe est unique ? (à moins qu’il ne soit l’Europe des Nations et du chacun pour soi)
– Quasi toute l’industrie française s’est fragmenté ainsi en rachats sauvages (Machines-Outil..Tissage..Computers..etc, etc) sans parler du Know-How , bradé dans le même temps

89 millions de dollars ~~qui ne passent pas inaperçus~~

C’est le petit bonus que va toucher Tim Cook-Le directeur général d’Apple- sous la forme de 560.000 actions Apple, soit l’équivalent de 89,2 millions de dollars. Après l’encaissement et le paiement des taxes, Tim Cook a pu récolter environ 43 millions de dollars.
La fortune personnelle de Tim Cook, estimée à plus de 800 millions de dollars, a encore bondi d’un seul coup.
Pour la quatrième fois, fondé essentiellement sur un accord d’héritage de Steve Jobs et au succès de l’IPhone, le richissime patron a touché le maximum d’actions possibles sur un an -car Apple a été plus performante que 81% des entreprises de l’indice S&P 500 –
A ce rythme, Tim Cook devrait toucher 482 millions de dollars d’ici à 2021 (sic)

A son actif, on ne peut retenir qu’une diversification mitigée d’Apple….
Où est la logique d’une récompense justifiée ?

Moralité: Ne pas posséder d’IPhone, ni autres produits Apple.
—————————————————-

Tim Cook, n’est qu’un gagnant de jackpot, parmi tant d’autres…
Comment considerer cette redistribution des profits des Sociétés géantes mondiales ??
Par une accumulation massive de fortunes personnelles -Sans aucune intention de leur ré-investissement dans des activités nécessaires aux masses populaires
-NON, ces fortunes enflent en gains spéculatifs -basés sur la créativité et le labeur des autres! (si ce n’est au confort des traders -boursicotage des taux de change-)

Les fortunes privées s’amassent aux Bahamas !, en milliards de $

237 MILLIARDS de $

C’est le chiffre par lequel les milliardaires ont augmenté leur fortune !
Soit ~~ 5,7 % en cette année 2016 difficile

Inutile de dévoiler ici, le top 500 -Ce sont toujours les mêmes- voir le guess book Bloomberg.

D’où , ne pas se poser la question de savoir où, pourraient bien aboutir tous les efforts de relance économique
( = travailler plus et plus longtemps)
« Le doute n’est plus permis, la capitalisation n’a pas de limite »

Evasion fiscale -évolution-

(AFP) « Les multinationales réalisant au moins 750 millions d’euros de chiffre d’affaires devront ainsi détailler leurs activités pays par pays, et ces informations seront partagées par les administrations fiscales. »

Evasion fiscale dans l'UE ~1000 milliards d'€

Evasion fiscale dans l’UE ~1000 milliards d’€

Déclarer leurs activités est une saine ouverture….En connaître les intérêts dégagés en est une autre..(le CA ne signifie pas les bénéfices imposables)
L’administration fiscale sera-t-elle en mesure de saisir la part des revenus, pays par pays ?
Le jeu des cachotteries consiste à affecter les gains à une Société fictive off-shore!

LoL: A craindre que cette localisation discrète ne soit les fonds de cale d’un Yacht, insaisissable au milieu des océans!

CHINE: Bourse en chute libre

Réalité de bourseSecouée par un choc d’une ampleur inédite, la place de Shanghaï a perdu près de 30 % de sa valeur depuis la mi-juin. Soit près de 3 000 milliards de dollars (2 710 milliards d’euros) de capitalisation partis en fumée. (délicate expression)
* plus de dix fois la dette grecque !
– Y voir: La croissance du produit intérieur brut (PIB) de la Chine est en effet « tombée » à 7,4 % en 2014, avant de décélérer encore au premier trimestre, à 7 %. Elle devrait plafonner à moins de 6,8 % cette année selon le FMI, un plus bas depuis 1990.
– Y voir plus spécifiquement la faille:
La dynamique du pays est minée par la crise du marché immobilier, alors que les invendus des promoteurs s’accumulent. Conséquence : les épargnants se sont massivement reportés sur la Bourse afin de placer leurs économies –C’est donc bien là où l’attaque se précise, à savoir
Près de 80 % des investisseurs à Shanghaï sont des petits porteurs – il en existe 90 millions en Chine. Attirés par le mirage d’un enrichissement facile et la pratique des « opérations sur marge »,
Nécessairement, il faut y mettre fin…Rien de mieux que de mettre en chute libre, un tel potentiel de petits portefeuilles

Morale: Investir en bourse pour les petits Epargnants est judicieux jusqu’à ce que leur capitalisation aiguise l’appétit des Investisseurs institutionnels –D’où la subtilité d’un krach établi à dessein

ATT: il en est de même de vos actions prises dans toute Société ‘au beau fixe’ jusqu’à une dévalorisation subite, sciemment orchestrée! 😀

~~toujours trop tard, comme par hasard~~

Alors qu’aujourd’hui l’humble citoyen pleurniche sa pension au guichet des banques, les plus aisés n’ont pas attendu le revirement à gauche et les restrictions liquiditaires pour planquer leurs économies à l’étranger:
Le Monde (25/06) « …Plus de 80 milliards d’euros auraient quitté la Grèce depuis janvier 2010… »-« L’Allemagne est la première destination choisie par les Grecs -de manière tout-à-fait légale… »
Mme Merkel (sous pression) serait sans état d’âme pour évincer ce pays de l’Euro!

:/

~~ Le citron est pressé, ne reste que la pastèque avec ses pépins ~~

‘LA PHRASE’

« Ceux qui croient que la punition de la Grèce n’affectera qu’elle, se trompent lourdement. Le glas sonnera surtout pour les pays du sud de l’Europe. »
Alexis Tsipras, « Premier ministre grec »
PS: On ne peut croire à une punition, mais à la sanction de ne savoir gérer, au mieux, le rapatriement des dettes fiscales réclamées aux principaux redevables (divers expatriés) du solde grec!

 » Délit d’initiés ? « 

Il ressort de l’étude réalisée par Facta, plateforme spécialisée dans la collecte de données et publiée par La Tribune qu’une corrélation, variable suivant les Sociétés, peut être mis en évidence entre: ‘les attributions d’actions’ aux grands dirigeants du CAC40 et, le ‘rebond de bourse’, annoncé début 2015 !
Une nette tendance s’est amorcée de maintenir la part de rémunération fixe au profit de formules de rémunérations variables voir « pluri-annuelles », parfois rattachées au moins pour partie à la variation du cours des actions – il faudrait y voir aussi l’effet d’obligation de transparence au poste ‘part salariale’ des bilans (fiscaux).
La seule certitude est qu’ il ne pourrait s’agir que d’une coïncidence conjoncturelle (lol)

On notera, le rapport pointe une augmentation /2014 de ~~10% des rénumération des hauts-dirigeants – ce n’est qu’une moyenne – et les écarts sont parfois fulgurants, d’autant plus nets qu’ils correspondraient à une augmentation de capital (d’où des accords de rachats, sans cesse, en mouvement)
Le ‘lanceur d’alerte’ arrive ici, beaucoup trop en retard (lol)