♪ De…Dit…Dont…Du…DA! ♪

Articles tagués ‘Emploi’

-Proposition fabuleuse-

Renault propose 2000 emplois -en CDI- sur 3 ans, en remplacement des intérimaires !
Comprenne qui veut…quand la souplesse des effectifs ouvriers se veut à l’ordre du jour

L’engagement des Entreprises a quelque chose de nébuleux…cependant et stratègiquement, on ne saurait être dupe à une statisfaction politique, mais qui pourrait verser, à tout moment, vers un revirement…
Ok, ceci peut prêter à confusion; sauf pour de fausses intentions mal intérprêtées 😀

Ce qui est clair, C’est ce qui est dit aujourd’hui, n’est plus valable demain
|L’intérim du personnel reste la parade ultime aux augmentations impromptues de cadences]
et inversement 😀

Chômage: Bonnes pistes de réduction

La flexibilité est la manière de réduire le chômage..dixit le Patronat
>> Mais aussi la clef, pour le gouvernement de changer la donne des mauvais chiffres, en considérant que:
Plus la volatilité des demandeurs d’emploi sera grande, plus leur recensement, à l’instant T, sera variable !
D’où une ‘subtilité’ d’exclusion plus importante dans la statistique.

Malheureusement, une base de résistance existera toujours, celle des arrivants sur le marché du travail -des intermittents -de ceux en limite d’âge -et des débauchés subitement par la fermeture de l’Entreprise, etc…
Quel serait ce seuil incompressible 5%, 8%, 10% ?
{PS: Malgré tout, cette masse s’avère de factum, utile, dans les ressources de disponibilité immédiate de Main-d’oeuvre, de sélection, et de compression des salaires}

Une autre piste pour infléchir la courbe des chômeurs –inscrits– serait de faire un ultime distinguo entre celui qui se dit sans emploi, qui n’en a jamais eu, celui qui en exige un à sa pointure, ou de celui qui n’en cherche pas !
La subtilité établie ici, permettrait de réduire encore, les chiffres.     😀

Le classement en catégories -A,B,C,D -rends aussi des courbes tout en finesse d’analyse
Chômage-ponctuel

 

Fusions&Acquisitions

UN RECORD / 2015 -à souligner
analyse-financiere
« Quelque 4.600 milliards de dollars de fusions-acquisitions ont été annoncées, cette année. Du jamais vu depuis 1980, date à laquelle Thomson Reuters avait commencé à mesurer le marché. Celui-ci a été porté par les transactions supérieures à 5 milliards de dollars, qui ont bondi de 54%. »
5pmmp3-X

Nul doute de l’impact sur l’emploi = une nouvelle synergie d’économies à grande échelle, après le pic du phénomène de délocalisation.
PS: L’étape suivante qui se profile est une maîtrise totale des prix par l’annihilation de toute concurrence !

Carton rouge

L’emploi ‘dans un état médiocre’

chômagePierre Gattaz a plaidé pour un « état d’urgence économique » et un « pacte républicain » contre le chômage.
Le président du Medef propose un contrat de travail exonéré de toute cotisation pendant deux ans, l’allongement des CDD jusqu’à trois ans, la dégressivité des allocations chômage, une nouvelle TVA sociale, etc.
Sans conteste, une solution d’attente (favorable aux actionnaires)
Doit-on rappeler « le pacte de responsabilité », de 41 milliards de baisse d’impôts destinés à relancer la croissance et l’emploi, dont on attends le bilan !

L’évidence première est que sans croissance d’activité, il ne peut exister d’embauche ! 😀

‘CHÔMAGE’ : excédent d’études

Trop d’Organismes se penchent au chevet du malade…

& d’innombrables débats n’apportent que très peu à la crise….

Tout débat sur l’emploi se termine par ce qui devait-être le premier constat au chômage:
La destruction d’emplois (*) est plus massive que la somme de toutes les créations -emplois aidés inclus-!

Le différentiel est celui de la courbe N°8-
(*) La raison première est celle des fortes délocalisations d’usines vers la Main-d’oeuvre (MO) à bas coût & les OPA de fusion vers l’optimisation de MO -la liste de milliers d’empois détruits, serait trop longue ici, (Alstom,Sanofi,Bouygues,Vallourec, Laffarge,Renault, etc etc) pour démontrer l’irrémédiable débâcle des principales industries à fort taux de MO.
(*) Autre Aspect:
On mise sur l’investissement (aidé) des Entreprises pour une embellie:
Difficile de quantifier le bénéfice à l’emploi quand le remplacement des machines, effectivement plus productives, induit l’avantage d’une réduction du personnel, et encore plus pénalisant, dès-lors qu’elles sont acquises à 90% dorénavant, à l’étranger. (les lignes d’automatisation sont ou made in Germany ou Japan..)
Quant à la MO qui subsiste, pour les tâches subalternes, l’embauche se tourne vers les plus bas salaires offerts par la MO étrangère – qui n’ exigent même pas le smic >à tel point que les jeunes diplômés ou formés, dans l’attente d’une valorisation de leur fraîche qualification, choisissent plutôt le RMI.
Un effort de compensation est soutenu par les emplois aidés: Pour 100 bénéficiaires, 10 seulement se traduiront, à court terme, par des emplois pérennes.
Illogisme: On relève l’âge de départ à la retraite, n’est-ce pas des emplois qui ne se libèrent pas pour les jeunes? On permet même le cumul du travail pendant la retraite (càd, un soulagement des dépenses sociales au détriment de l’emploi) & on maintien la nullité des RTT.
Si l’on considère de près ‘le pacte de compétivité aux Entreprises’ et son espérance de résultat, la balance est totalement négative dans les 2 sens: le flop de l’engagement d’embauches & le flop de l’exonération de charges qui finalement plombe les déficits des caisses sociales.
L’aberration finale apparaît-être celle de l’amputation progressive des retraites complémentaires> une initiative qui pourrait creuser, un peu plus, le découragement.

Que faire? Rien de plus, à toute sorte d’assistances où l’Etat s’y perd dans des mesures de dirigisme contradictoires que suggère les faux Réformateurs, sous la houlette d’un Gouvernement, plus très loin, du combat de Don-Quichotte !

– Le fil rouge de l’emploi –

Il n’est pas besoin d’être grand-clerc pour suivre le difficile emploi des jeunes:
[ie] Alcatel fut fondé par la génération précédente avec un succès certain durant l’enthousiasme de ses employés et dirigeants….Puis les fissures du groupe se succédèrent -comme pour tant d’autres- par l’apparition des effets d’opa successifs et le coup de grâce prononcé par une reprise Américaine…dans un unique but de dilapidation, aux meilleurs profits. Le démantèlement se poursuit encore aujourd’hui par une braderie organisée pour le pauvre (?) reste des actionnaires – Dans ces années de turbulences, où fut-il tenu compte du sort de milliers d’employés ?, à qui l’on n’a cessé de répéter ‘Avec votre courage, le meilleur est à venir’ > l’ abandon de tout un potentiel technique et humain n’a d’égal que la réussite de manigances financières des head-quaters successifs. La satisfaction envers la toute dernière opération est manifeste.

Accord Alcatel, l’offre était trop belle (LeJDD)

Accord Alcatel, l’offre était trop belle (LeJDD)

(LoL): Ne pas négliger qu’ Alcatel ne pouvait survivre, en raison de l’argument qui fut toujours le même , d’une soi-disant « compétivité défaillante » ! [Cependant le sentiment commun est bien plutôt que le gâteau est trop beau à se partager]
‘Marché d’Entreprises au zénith’

OPA-Assaut tranquille chez Vivendi(LeJDD)

OPA-Assaut tranquille chez Vivendi(LeJDD)


& Prions le lecteur de n’y voir ici qu’une parabole de l’indifférence à l’emploi

Bulletin du mois (copie)

 

haussechomage-resultat2

 

Pas d’amélioration en vue…et comment pourrait-il en être autrement…quand la délocalisation massive permet de produire à un coût de MO, 10 fois moins cher (les dernières mesures Gouvernementales ne sont que cautère sur jambe de bois)

delocalisation4

LANCEUR D’ALERTE (Whistle-blowers)

Malgré une approbation, bien que timide, nos lois restent embryonnaires sur le sujet.
Il est toujours très mal vu de dénoncer un scandale financier ou des pratiques douteuses telles-que celle-ci:
Il n’échappait à personne qu’au dernier étage de cette tour (X à La Défense)il existait nombres de bureaux parfaitement équipés, et à l’aspect opérationnel-Des noms et des titres figuraient même aux portes -J’eu l’occasion de frapper à l’une d’elles, car correspondant à l’autorité suprême de ma branche: Inutile d’insister ! me répondit une personne de passage -Ce cadre n’est que très rarement ici-
Evidement, j’appris que sa principale activité n’était pas dans cet immeuble, mais à sa propre Société à Bordeaux, et dans un domaine totalement différent-Qu’à celà ne tienne, je pus cependant le contacter par téléphone afin d’obtenir ses directives sur un projet dont-il était hiérarchiquement responsable-Son ignorance apparut flagrante dans la totalité du sujet! -Il m’avoua ne pas disposer d’assez de temps à consacrer à ses différents bureaux ‘Parisiens’- En fait ce personnage possédait des représentations (dite ticket) dans nombres d’administration de toutes sortes, mais avec tout-de-même un bataillon de secretaires, ici et là, traitant des affaires courantes (passage éclair de documents).
Multi-casquettes, multi-chapeaux, moults fonctions mais aussi moults salaires & rémunérations
Note: Il n’était pas plus efficace à Bordeaux qu’ailleurs-
LoL: Il était beaucoup mieux connu, à son cercle de golf et dans les salons de thé (Fouquet’s)

Si le fisc eut-été moins complaisant, il aurait du constater que ce contribuable possédait 5 vies en une, pour des activités effectuées à 500%!
Combien de membres dits ‘honorifiques’ sont aussi dans ce cas ?

La connerie du siècle

ET, elle est pénible
La connerie des technocrates n’a plus de limite dans UNE définition du travail pénible,
> où commence-t-il et où finit-il….Comment évaluer la capacité de chacun , physique et psychologique, dans sa tâche ?

Ex: Le même seau d’eau peut apparaître lourd à d’aucun et léger à d’autre
Ex: La tâche peut être pénible, mais finalement, n’est-elle pas satisfaisante.
Ex: Quantifier la fatigue physique n’a aucun sens quand elle se prolonge d’un repos mérité.
Ex: Il n’est pas ‘à l’écrivain’ de labeur lourd, excepté celui de la dernière page.
Ex: Aucun n’est plus esclave, ses propres intentions sont ses limites à l’ouvrage.

LES POINTS de pénibilité sont des quotas ridicules- Ils ne définissent, en aucun cas, la nécessité du labeur.
[LoL: On évalue un bonus à celui qui relève une charge à 60° au lieu de celle à 30° et pourquoi pas ‘un coup de balai à 60° au lieu de 30° ?]

Pétition: Etes-vous favorable à l’établissement d’un taux de pénibilité ? : oui / non
# Vos remarques:

IMMIGRANTS -accueil-

Schengen

Tous les observateurs et les critiques du pacte de Schengen semblent désemparés à la réalité de passoire, au flux toujours plus massif des immigrants. Les chiffres sont devenus effrayants au regard des difficultés engendrées à tous échelons des Etats de la communauté.
– Centres d’accueil: totalement surpeuplés, et confrontés aux besoins sanitaires & subvention Européenne totalement insuffisante
– Contrôles aux postes de passage: totalement submergés et inefficaces
– Centre de rétention devenus ingérables au traitement cas-par-cas et procédure de renvoi des clandestins trop lourde.
– Emploi ‘non déclaré’: recyclage des Sans-papiers dans le commerce illicite.
– L’implication est énorme également dans les prises-en-charge sociales. etc, etc…
La charge que représente l’immigration est devenue un sujet de discorde des Pays membres, soucieux de leurs comptes publiques…Bruxelles tarde à reconsidérer, globalement, la question…Ne serait-ce pas un aveu d’impuissance?
Cependant, les filières deviennent presque des réseaux légaux, de mieux en mieux organisés aux frontières des Pays ‘expéditeurs’
* Dans une analyse objective du phénomène, la responsabilité de ces Pays est grandement en cause *
Donc, la mesure légitime ne serait-elle pas d’ obtenir leur contribution au coût d’accueil des Pays hôtes, par un forfait de passage pointé par provenance d’origine…
On s’apercevrait rapidement d’une décroissance forte de l’exil par les mesures qu’ils seraient amené à prendre pour contrer un ‘commerce’ dont ils partageraient la charge !!!
(NB: Par le prix à l’exil, ces dits Pays, se démunissent de leur force intellectuelle et scientifique)

PS: Cette règle suppose un sommet international d’application- Les effets en montreraient la nulle nécessité des murs et grillages de protection érigés aux frontières et HONTEUX-

Voir aussi