♪ De…Dit…Dont…Du…DA! ♪

Articles tagués ‘Faits divers’

Hiver

Fin d’hiver
Des jours encore trop courts
qui paraissent trop long
à balader son attente
dans les jardins déserts.
La nature est patiente
les temps mauvais lui font raison!

JMC

Ce sont les jardins du Maine -à Luçon- tellement calmes, à la morte saison.
~ Autre poème ~
L’herbe était verte, luisante et tachetée comme une peau de grenouille écrasée,
Le dégel avait lancé sur la mare aux canards une poignée de bris de verre éparpillés,
Le ciel était gris comme un chiffon sale,
La grêle tombait telle des cristaux de sel,
Le temps s’est figé comme s’il était ensorcelé.

Affaire Weinstein

Peynet

Maintenant que la tension est quelque peu retombée, on y voit plus clair et de façon plus sereine, dans l’autorisation de controverse qui s’est levée………
Sans pardonner en quoi que se soit les agissements de l’odieux personnage, il est temps de situer la gente masculine, dans ses comportements pas toujours flatteurs, à l’idée d’aborder une femme:
Qui, d’un homme, n’a jamais commis l’écart de s’adresser à une femme de façon trop appuyée?
En l’occurance, dénotant une certaine goujaterie -si ce n’est une proposition dénuée de l’approche qui se voudrait respectable et accompagnée des sentiments nécessaires – Le degré de la proposition est bien relatif à sa conquête! (dont l’attitude plus ou moins provocante s’y prêtent)

Sans être Casanova, les hommes auront à craindre des approches trop exprimées- A ce stade, on doit noter que le refus se convient d’être retourné graduellement à l’outrage–
En tout état de cause, 2 aspects consécutifs à la lumière de l’affaire, sont parfaitement intolérables:
. Aucun lien de subordination ne saurait apparaître -sous forme de contrainte obligée-
. Toute violence verbale et physique, non plus, n’est pas de mise.
celà va de soi.

Cependant, l’attitude, parfois, naturelle et conquérante des hommes aura tendance à se fondre favorablement à ceux qui, ne possèdent ni aucune faculté, ni moyen, dans l’autorité et le désir.

Devront-ils se comporter en ‘amoureux de Peynet’ pendant tous les jours à venir. ? 😀

(ATT, à tout moment, Le frisson de la peine justiciable vous passe dans le dos) 😀

 

Historiettes (1)

1) BoBo la MG
Un accident, peu banal, routier vient d’avoir lieu, à très faible vitesse
Les occupantes agées du véhicule ont été assommées sur le coup, au passage d’un ralentisseur nommé ‘dos d’âne’ -En effet, compte tenu de la suspenssion trop raide (amortisseurs) de ce type de véhicule d’époque -et de la hauteur du dos d’äne, elles se sont heurté violemment le crâne sous le capot.

La Police porte à son constat, une incompatibilité du ralentisseur!
😀

2) Mamie poison
Une Américaine, retraitée dans le Vermont, avait des antécédents de chimiste -elle a reconnu avoir tenté des expériences en cuisine de l’établissement -Ses cobayes: ses congénères !
Elle a tenté de connaître quel serait le seuil d’empoisonnement acceptable avec sa mixture, introduite, petit à petit, dans les repas….

On s’aperçu que son poison était mille fois plus toxique que le cyanure!
😀

Pirates

Des temps modernes,

Comme il est paru au journal officiel, un échouage involontaire sur la côte Vendéenne
l’épave du voilier fut récupérée au port de ‘Port Bourgenay (85)

Cette dernière eut de nombreux visiteurs…Par curiosité, mais aussi par intérêts = Que restait-il à vendaliser ?
Je ne dois de remettre ici, le N° tel du propriétaire : 0251010033

Oops, c’est déjà trop tard > le scandale des pirates est déjà passé par là: Rien de valeur ne subsiste sur ce voilier!
Sans avis au propriétaire, presque tout fut arraché à ce malheureux bateau; C’est immonde dans l’honnêteté et dans l’esprit de la marine!

Peut-il être un repentir de ces voyous de basse classe ?

PS: Simple fait de nuit, absolument réel: Il se fut une fois de jeunes pirates, au Port du Havre ‘mon cher Port Joinville’:
Pris sur le fait, Je leur demandai si le vol de manilles, n’avait de conséquences sur le maintien du gréement du voilier à flot piraté ? sans réponse de leur part, je leur ai donné un stock de manilles de ma possession….Suffit-il de demander? {Ces jeunes, je l’espère, ont compris l’importance de l’entr’aide -et l’Honneur- dans la marine}

>4 manilles furent restituées, avant le petit jour, sur le voilier en question (point)

~~ OMAR M A TUER~~

Un rebondissement de taille, dans l’affaire Omar Raddad = On n’a retrouvé le véhicule 4×4 mystérieux, mais bien présent sur le lieu du crime !!
-Des traces de sang humain y sont décelées qui appartiennent, belles et bien, à un ‘Chasseur’- !

voir comment

QUI ne peuvent dormir paisiblement sur leurs deux oreilles ??
Quelques personnages très influents, appartenant à l’entourage de la victime= Un homme blond, conducteur du véhicule 4×4 – & Très proche, son beau-frère, Bâtonnier de Grasses, qui eut la facilité de choisir le représentant au civil, Me Henri Leclerc , au procès de janvier 1994 – Procès si mal dirigé par le Président de la cour Armand Dijian–eu-égard aux mensonges de l’employée à son service: Liliane Ronceveau (et son soûlard ami Pierrot)-Entr’autres…

Une fortune à partager

ON SAIT que cet ‘aveu’ n’a pu être écrit par feu Mme Marchal elle-même; sans en avoir les doigts salis de sang, ni sans aucune traînée au sol dans son agonie.
Dès-lors, la désignation du coupable est inacceptable!
La précipitation (de la famille???) dans le permis d’inhumer laisse autant de preuves disparues (les éléments seraient long à citer içi)

[Une instruction judiciaire à ce point douteuse fait peur]

Affaire GREGORY -suite- « Rien à ajouter?, circulez »

Témoin faillible ?

On ne peut réaliser que la confrontation soit restée vaine et qui se conclue par ‘les protagonistes campent sur leur position‘.. Autant dire, -une incapacité de la justice à mener un entretien contradictoire de façon positive!
Il apparaît, encore une fois, un interrogatoire pitoyable et insuffisant, dans le sens où:
. Heure par heure et minute par minute, les 2 acteurs avaient à préciser le déroulement de la scène de disputes
. Quelle était l’occupation de M.Bolle, chez les Laroche, pendant ces instants ?
(La rudesse de son entourage, à tout moment des investigations n’est-il pas suspect ?)

. Quelle était la justification de la présence de ce COUSIN témoin, chez les Laroche ?
(Peut-il seulement démontrer une trace tangible, matérielle ou physique des violences ? -Qui furent, le ou les auteurs de l’altercation?) -sinon, une reconstitution de la scène se devrait d’être remise en place! – Tout moyen ne peut-être négligé-!
. A minima, chacun des protagonistes de la dispute, se devait de confirmer (ou pas) sa présence, dans une convocation parallèle à l’interrogatoire !!(ces dépositions ont toute valeur par la suite)
. Il ne peut être admis ni compréhensible que M.Bolle n’ait aucunement connu son cousin -sa mémoire dit-on, par son jeune âge, flanche …
Ce type de remontrance familiale, laisse à chacun un mince souvenir, à moins d’être trisomique!
. NB: Le timing de l’enlèvement reste matière à être la base -d’une implication possible de M.Bolle sur le fait ?
. La pression policière, déposée à sa défense, se doit d’être -une fois pour toute, dûment établie ou reconnue ! Les enquêteurs de l’époque ont à comparaître une nouvelle fois et leur rapport examiné, minute par minute. Cet aspect, si déshonorable soit-il de la part des policiers, ne peut rester dans l’ombre.
. M.Bolle présente un entêtement ‘limité’ dans ses réponses -trait pathologique de sa personnalité, parfaitement défendu par l’assistance de son, ses, avocats -qui plus est!
(d’où tient-elle les nécessaires ressources financières à assurer sa défense ? -Avocats totalement bénévoles ?)

NE RIEN AJOUTER, NI DIVERGENCES, à ce qui aurait du être l’instruction du PROCUREUR, tant qu’il ne sera pas FAIT REPONSE indiscutable AUX POINTS CI-DESSUS.

Encore et toujours, une comparution simpliste et vaine, qui se résume par la déclaration suivante:
« Chacun campe sur ses positions » = un aveu d’impuissance de la justice….
PS: L’omerta familial se conçoit aisément, afin de ne pas retrouver un trop grand nombre de personnes derrière les barreaux !

Affaire Grégory

Le dénouement est long et laborieux pour aboutir à ce que l’on sait déjà
Par la mort de Bernard Laroche

Quelle est la justification du père de Gregory à se faire justice lui-même -sic-?
Cependant la moralité est une chose, mais il reste à en faire une démonstration justicière

De ce point de vue, l’investigation apparaît longue et le secret est lourd à pénétrer chez les Jacob
Du commanditaire à l’exécutant les arcanes sont parfois impossible à démêler



1ière observation  :
En premier lieu, C’est envers l’exécutant, qu’il s’agit de prononcer la peine

2ième observation  :
Si les témoins du drame se font rare, il n’existe pas moins 2 pistes essentielles
・ Un barbu repéré au lieu du fait (un visuel aléatoire)
・ Une déclaration, que l’on qualifie de douteuse, par le simple fait d’une rétractation

En effet, Murielle Bolle, bien que jeune et fragile à l’époque a néanmoins eu l’innocence des enfants, a déposer un récit édifiant:

1ier point  : Fut-il totalement suggéré sous la pression des enquêteurs  ?
2ième point : Sa rétractation fut-elle imposée par son entourage  ?

Elle n’est plus que l’ombre d’elle-même, mais les 2 points ci-dessus exigent une réponse  !

Une affaire de meurtre serait-elle d’autant plus difficile à résoudre dès-lors que l’assassin n’existe plus  ?
😎 [des aveux étant plus difficile à recueillir]

PS: Dans cette affaire reprise par le juge Lambert, absorbé par une influence douteuse & médiatique folle & Avocats interposés, il s’est écarté d’une variable morale personnelle, digne de l’inspiration du Commissaire Maigret = Bons sens et sentiments! Sa retraite ne peut-être paisible!
%d blogueurs aiment cette page :