♪ De…Dit…Dont…Du…DA! ♪

Articles tagués ‘Militaire’

Les MINORITES dans le monde

[ Réflexion de survivance ]
Quelles soient ethniques, religieuses, (conflit Arabo/Chrétien), ou autres, elles sont souvent la proie ou la vengeance de leurs propre voisins qui progressivement leur font grief de leurs différences, au point de leur mener une persécution criminelle.
Ceci se fomente parfois jusqu’à l’exécution d’un génocide d’ampleur.(Le Rwanda: Propos d’un Gendarme concernant les Tutsis « ils sont très peu nombreux, nous allons les liquider »)
L’emprise hégémonique se fait de plus en plus pressante, jusqu’à la situation de martyre.
Dès les premières menaces, il conviendrait qu’elles réagissent sans attendre..difficile à envisager..tant-elles demeurent dans la passivité jusqu’à l’ultime impossibilité de rébellion.
La lapalissade, concernant le problème d’origine, est bien la faiblesse du nombre (minorité)
En conséquence, il vient logiquement la nécessité, d’une parade organisée:
1°) Ne pas rester dans la passivité, dès les premières exactions
2°) Faire savoir ses forces de dissuasion à l’agresseur
Ceci nécessite d’établir une stratégie de défense concertée
Et les moyens s’avèrent être ceux des Nations:
Un ou plusieurs pactes d’alliance (ou tutelle) de défense armée avec des soutiens ‘amis’, puissants, d’intervention sans défaillance.(# Belgique et France au Rwanda)
L’appui obligé, mais volontaire qui en découle, saurait-être le point de non agression !

‘l’union fait la force’

PS:’ toute dernière déclaration de Mr L.Fabius ~la protection de la communauté Chrétienne revient au Gouvernement Irakien~ est, à l’évidence du passé, une vue de l’esprit.
 

BOMBES roulantes (fiction)

[L’idée est de ne plus mettre le feu aux voitures, mais de les utiliser.]

voiture piégée

voiture piégée

Terreur

Terreur


Les guerres civiles dans le monde Arabe ont toutes un point commun: l’utilisation du véhicule de monsieur tout-le-monde comme moyens de frappe….ils apparaissent tout aussi opérationnels que des blindés ou même l’aviation, dans la précision d’impact. Certes ils sont à usage unique, mais leur coût de développement , demeure économique. Quant à la mise au point, elle est désormais parfaitement acquise par une mise-en-oeuvre, de chaque jour!
Un tel moyen d’action pourrait-il être employé de façon stratégique sur notre sol ?
Bien sûr, et nous ne prenons pas assez garde à la dissimulation de certaines bases dites: « Garages spécialisés » -Où des véhicules (haut de gamme) sont en cours de montage et d’adaptation. Combien sont-ils? camouflés dans des zones d’accès interdits..le personnel est discret et les spécialistes ne sont-ils pas ceux de retour d’un Djihad quelconque?
La Quatrième Force sur le continent est peut-être celle-là.
Général en Chef -sur le WEB-

Général en Chef -sur le WEB-


(fiction), la menace est sournoise…

UKRAINE

La diplomatie anéantie par l’avancée des chars
getimageEvolution au 23 mai 2014
chars

Il reste l’efficacité des pressions financières auprès des oligarques russes………peu d’espoir de les voir obéir à toute contrainte qui n’est jamais appartenue au mental soviétique!
Leurs dispositions furent prises, en amont du soutien aux partisans Russo’Ukrainien et leur conviction à sauvegarder leurs intérêts Ukrainiens prime sur les sanctions (virtuelles) US.

ARMES CHIMIQUES

D’où proviennent-elles ?
Leur exploitation n’a été permise que par l’intermédiaire de Fournisseurs (xx)
Les sites à frapper ne seraient donc pas là, où elles aboutissent!
Voir, au moins, à en enrayer l’acheminement — les filières de passage ne serait pas si secrètes, selon la CIA.
L’hypocrisie est à son comble car ces armes (par millers de tonnes) ne voyagent pas en catimini, de nuit.
Il faut aussi posséder les bombes et les roquettes de projection (Grad) ainsi que le personnel qualifié au remplissage et à la sécurité d’emploi –une logistique qui ne s’est pas faite sans appui!
Les Etats ‘va-t-en guerre’ aujourd’hui ont toute la responsabilité du laissé faire de ces réseaux!
Le paradoxe réside dans le fait d’en permettre la commercialisation mais d’en interdire l’usage.
D’ailleurs Damas s’était clairement gardé d’adhérer à la convention d’ interdiction des armes chimiques ( signe prémonitoire)–
Le fait d’ordonner le gazage de la population, par El-Assad lui-même, n’en est pas moins criminel.
Le châtiment ‘des frappes’ à l’étude doit-il encore s’abattre sur de pauvres quidams?

Historique

El-Assad
Le père de Bachar El-Assad, le président Hafez El-Assad (1930-2000),
était le fils d’Ali Sulayman Al-Wahch (1875-1963), qui s’était opposé
à l’occupation Française en Syrie.
Originaire du village de Qardaha, dans les montagnes du nord-ouest du pays,
et membre de la tribu alaouite Kalbiyya, ce dernier avait changé son nom,
signifiant « bête sauvage », au profit de clui d’Assad, signifiant « lion »,
nettement plus valorisant.

L’ARMEE déprimée

* Parenthèse:
..Que l’on associe à un sentiment national sans profonde réalité–il n’est qu’un comportement caractériel de Français ronchonneurs à le laisser penser!
*fin de parenthèse.

    Certaines coupes budgétaires dans le domaine des Armées n’ont d’égal qu’une inconsistance à considerer ce haut-lieu comme une conversion vers des avancées technologiques.

– Des points de progression dans l’urgence:
Le retard fut flagrant au Mali et ailleurs: les drônes & pointers-viewers furent empruntés a nos amis Américains: une contrainte coûteuse!
S’il est un pas à faire vers un avenir paisible et responsable, c’est bien celui d’octroyer à notre armée de nouveaux moyens constamment plus performants et économiques dans l’action. (ie) Reconversion de tous les ‘postes de surveillance radio désuets’ vers un satellite de com dédié…, soit:
la chasse  &  interceptions de communications; un simple audit montrerait un retour de 0/5 en terrain d’opérations.
La maîtrise de l’information est désormais le nerf de la guerrre, dans l’espionnage des communications globales (Pôle CF2R), voir à retombées civiles…. [Confidentielles, chiffrées ou non chiffrées] dixit: NSA

L’après 14 juillet 2013:  » …dans l’attente de l’engagement de M. le Président à recevoir à la rentrée le Conseil supérieur de la fonction militaire, instance de dialogue & évolutions sociales… »

RETRAIT de l’AFGHANISTAN

1°) Notre retrait de l’Afghanistan, manifestement pose un problème de logistique, précipitée.
Si seulement les Etats Major avaient pu planifier une extraction par avions gros porteurs……..
que nous ne possédons pas encore [Airbus A400M] !!
2°) Si notre retrait apparait si coûteux… que dire du déploiement et de l’utilisation de nos forces depuis 10 ans!
3°) Si notre évacuation de l’Afghanistan pose tant de risques sécuritaires pour nos troupes, c’est avouer que nous n’avons que très peu réussi à ‘pacifier’ le Pays !
Un constat d’échec, en soi.
L’Union Soviétique, en son temps, n’a pas fait mieux—Ceci n’a pas servi de leçon!
* L’hommage à nos militaires tombés dans un combat vain, laisse pensif.*