♪ De…Dit…Dont…Du…DA! ♪

Articles tagués ‘subventions’

Complexité administrative (à la française)

tampons de courrier administratif

On meurt des démarches et enregistrements multiples dans toute initiative
Le fondement de l’ADMINISTRATION semble être à franchir des étapes complexes -bien souvent établies par-eux-mêmes, jusqu’à la hiérarchie de décision finale, ou pas!
> Il se fait rare que votre dossier n’ait pas à franchir une dizaine de bureaux de validation pour convenir que celui-ci, après moult tampons, soit recevable et/ou conforme!
Où se niche tant de difficultés ?
 
 
 
A maintenir en poste , d’innombrable fonctionnaires & laisser à leurs supérieurs un temps libre quasi irresponsable.
Comme leur appellation l’indique, ils ne font que fonctionner (sic) ! -La complexité des procédures y aide beaucoup.
et ceci s’aggrave dans le magma des ‘communautés de communes’ en passant par les administrations régionales =le mammouth grossit
Mais qui dit un fonctionnaire, dit, au moins un interlocuteur, en face!
La prime au mérite, insufflée par l’Etat, ne saurait convenir au cadre de l’administration -Quant à la prime d’assiduité ..C’est récompenser le fait de ne pas être absent à son travail ?-!-
On n’espère plus guère de la modernisation informatique, où chaque post devient un lieu (virtuel ou pas), d’affaires à suivre’…
> Restructurer les Services ne serait pas un vain mot.
Dixit
. Les instances judiciaires & de la Police = Devenues à dessein, un flou quasi artistique
. Le pôle emploi = Assistance davantage tournée vers ses chiffres de résultat, nécessairement à concocter
. Instituts & Confédérations = Interlocuteurs de l’état pour des passages obligés
etc….

.A SAVOIR que toute Entreprise représentera –à posteriori de son établissement– des formalités additionnelles (lesquelles ont souvent un caractère mal défini) qui vont, de tous les Organismes ‘non indispensables’ jusqu’à une situation stable & approuvée en tout lieu !.
Bonjour, au domaine du Bio -où 50% du temps se doit d’être consacré aux visites d’inspection, d’audits, & à compléter des formulaires d’octroi d’une aide, toujours reportée.

Si cet aspect d’un seul cas ne fut pas confronté à des tourments de l’ Administration: Me le faire savoir

😀

L’assurance-vie en perte de vitesse

L’assurance-vie stagne et augure même d’une forte décroissance
Expliquez-vous pourquoi ?
L’assurance-vie jusqu’alors préférée des français a quelque chose de malsain (sic)
Il est fort probable que des Sociétés privées de santé ne cessent de s’y intéresser et augmentent leur capital au dos de cette épargne
Les fonds n’ont plus rien de rentes assurées avec l’espoir de consolider une véritable ‘Assurance-vie’
Les promesses de rendements ont chuté jusqu’à égaler le livret d’épargne
Finalité: l’adhérent de l’assurance-vie n’y croit plus, et sa fin de vie ne pourra, en aucun cas, y tenir une confiance absolue dans ses derniers jours d’assuré
> Placements à quitter d’extrême urgence !

(Appeler le 118, pour en savoir davantage) 😀

Des Taxes…toujours des taxes…

La TVA fait l’objet d’une attention particulière !
Cette forme d’impôt commence à peser lourd, très lourd sur les ménages..elle semble être la meilleure obtention de recette par nos Gouvernements
Suivant l’exemple: L’initiative du comté de Los Angeles augmentera de 0,25 point sa taxe sur la vente au cours des dix prochaines années – elle passera de 8,75% à 9% -, permettant de récolter 3,5 milliards de dollars supplémentaires , pour les sans-abri.
La TVA devient l’impôt indolore « Fourre-tout »… (La CSG prend le même chemin )
Elle s’applique différemment -les barèmes n’en finissent plus de se multiplier
[ Des taux évolutifs, dans une jungle de produits et services mal différenciés: un pataquès total / 2,1%-5,5%-10%-20,6% et bientôt 22,10%? ]

Constatez vos factures(*) -la foison de lignes supplémentaires en deviennent ténébreuses. (dixit, l’artisan devant fournir la justification de ses taux aux produits fournis et de sa MO -subventionnés ou pas)
On épargne les Sociétés, les Industries de bouches, celles des Arts, les cas de la recherche, au favoritisme lié à l’écologie etc, etc, etc
STOP > Tout consommateur devient circonspect

« Les arbres coupés pour la production de papier n’en reviennent pas ! » 😀

(*) surtout celles de l’EDF

Abbréviations sans fin

img003Il est autant de mystérieux sigles que de plans d’organisation et de services publiques en charge de leur traitement…les démarches utiles ne cessent de se multiplier & consacrent des contraintes que nul ne doit ignorer…..Chacun, chacune, sera impliqué dans l’une ou l’autre des mesures établies !
~~ les services de l’Etat, grandiront à hauteur (nombre d’étages) d’une tour équivalente au siège de la Firefox! ~~ 😀
Ci-contre: Ne concerne que l’urbanisme – 😀

~~SCIENCES PO~~

Dans une interview à « Libération », le directeur de Sciences-Po~~ Richard Descoings~~
défend son salaire de 24.000 euros nets par mois plus une prime variable.

Indiscutablement, Sciences-Po produit nos meilleurs technocrates en affaires et recherches politico-économiques
Cependant la question primordiale ci-après, se doit d’être posée:
* Le bénéfice de leurs travaux est-il significatif auprès des Autorités de l’Etat ???
(…. Conseil économique et social, Conseillers d’état, Cercles de discussion, Commissions d’orientation économique,….)

Dans l’affirmative, Mr. Descoings est encore ‘sous-payé’ !! dans le cas contraire, c’est un scandale!

[Nota:je reste bien informé..]

SUBVENTIONS: encore et toujours +

Un invité de marque, au « 4 vérités » de télématin du 04/02/11, nous a fait bénéficier d’un nombre impressionnant d’informations–Que nous ne savions déjà !-
Nous remercions donc le Directeur de l’Observatoire des Pays Arabes.
A quand le directeur des Pays asiatiques, des Pays Africains, des Pays Indiens, de Groland et d’ailleurs?
Je profite de cette intervention mémorable pour mettre en exergue la pertinence de tous ces: Instituts – fondations – Associations – Observatoires et autres, qui ne vivent (en partie) que grâce aux subventions (deniers de l’état, qui sont les nôtres).
On sait que la plupart ne sont que le Grand « placard » de l’état, et le refuge d’ambitions perdues, voir de Personnages en attente d’un retour sur la scène publique.
Consulter simplement le Net, (ex: Instituts) pour savoir quels en sont les dirigeants!
Sous couvert d’un ‘but non lucratif’ : des dépenses de fonctionnement éxagérées permettent une balance financière en équilibre voir déficitaire……et même la nécessité d’ appels aux dons, qui ont laissé des scandales mémorables……..
Un coup de balai s’impose.
A suivre..