♪ De…Dit…Dont…Du…DA! ♪

Articles tagués ‘Voiture électrique’

Retour sur ‘la voiture électrique’

J’avais commencé mon blog par ce sujet

A ce jour, et à l’occasion du ‘Salon de l’automobile’ le sujet prends une forme d’insistance à l’imposer
On ne peut-être que déçu
> La production du véhicule électrique ne sera guère moins écologique -L’électricité de propulsion étant à base de batteries, pas moins polluantes que toute autre forme d’énergie.
Le bilan de ce moyen de propulsion doit être objectivement établi de A à Z.
Si vous ne savez pas ce que vos pneus ont un impact sur la planète, vous ne saurez pas non plus, ce que la batterie embarquée a de nocif dans son utilisation!

A chacun, de suivre l’évolution d’une batterie de A à Z

NB: Les coûts engendrés, sont aussi subséquents aux bornes de recharge
– La voie utilisée ne parait-être que celle des profits envisagés à la prospective du marché, par les constructeurs de la voiture électrique!

Voitures électriques ~~suite~~

²La voiture électrique utilisée à SAINT-LÔ …[En conditions de route réelles]
Vue-techno
L’audace de certains constructeurs est de produire la voiture électrique à hydrogène
Stations-H2C’est une réalité sur les routes de Belgique, Allemagne, etc..On connait habituellement l’hydrogène sous 2 formes. L’hydrogène gazeux (GH2), et l’hydrogène liquide (LH2). C’est le premier qui est le plus courant. Soit un stockage d’hydrogène gazeux, fortement comprimé pour prendre moins de place.Un seul constructeur -BMW- s’oriente actuellement vers l’hydrogène liquide.
reservoir-CCH2-BMWUne intention simple, L’hydrogène liquide offre une meilleure densité énergétique que le gazeux, mais maintenir le gaz à l’état liquide exige de le conserver à très basse température. L’idée de la cryo-compression (compression à froid) est d’augmenter la densité énergétique de l’hydrogène gazeux, mais à une température moins extrême que celle de l’hydrogène liquide, pour qu’il soit plus facile à conserver (et à transporter). Et cela marche ! Avec la cryo-compression, pour un réservoir d’un volume donné, on mettra plus de 40 % d’hydrogène de plus qu’avec de l’hydrogène comprimé à 700 bars. Alors que le CCH2 n’est comprimé qu’à une pression de 300 bars !
= 2 solutions qui, l’une comme l’autre, amènent à se pencher sur l’ utilisation de l’hydrogène:
Principe
Fuel_cell
– Surface des électrodes = facteur d’efficacité
– Nature des éléments constitutifs de la pile (nocivité?)
– Taux de compression du système ~200 bars !
– Volume des réservoirs embarqués (l’auto proposée est réduite à 2 places)
– La production de l’hydrogène est-elle vertueuse en termes écologiques? Il est important de préciser que l’hydrogène n’est pas une source primaire d’énergie mais seulement une transformation. Il faudrait pouvoir capter des émissions d’hydrogène naturel pour qu’il en soit autrement (méthane). L’hydrogène actuel est essentiellement issu du gaz naturel et la plus grande partie de ce gaz est éliminé par torchage: faute d’utilisation ! Cependant, si on recycle la quantité de H2 produite par ‘Air Liquide ™’ uniquement pour désulfuriser le diesel (soit 6,5 milliards de m3 en 2007) on pourrait faire rouler chaque année 5.843,500 véhicules.
Par conséquent, l’aspect écologique de l’utilisation de l’hydrogène, dépend complètement de la source de production.
Si le pot d’échappement du véhicule ne rejette finalement que de la vapeur-d’eau… Un bilan complet reste à faire, dans la chaîne globale des émissions de gaz à effet de serre.
– Autre source: l’électrolyse de l’eau à partir d’électricité -le procédé se mord la queue-
& la fermentation anaérobie, voie de dégradation de matière organique (déchets notamment) très courante- Soit, la production de biogaz et le reformage du méthane contenu dans le biogaz = En volume réduit d’expérimentation.
D’autre part et à considérer: Le platine est actuellement utilisé comme catalyseur de la pile à combustible -PAC-, son prix est élevé et risque ‘d’exploser’ dans l’éventualité d’une exploitation de masse!
NB: Les sécurités de distribution & de stockage ont été résolues; mais figurent encore des règles drastiques.
Conclusion: les contradictions sont nombreuses……
Production actuelle, en images TOYOTA ( quelques 30 véhicules type Mirai/an :
Les ingénieurs Toyota ont repris le système Hybrid Synergy Drive, par expérience concluante. La propulsion est donc électrique, alimentée par une batterie NiMH de 1,6 kWh, la même qu’emploie la Camry hybride, et en bout, là où on trouve un moteur à essence accouplé à un générateur sur un hybride thermique, on a ici une PAC.

La toute dernière voiture MIRAI en utilisation sur route ne ferait-elle pas penser à un MIRA(I)CLE ?
😀
(qui se situe tout-de-même à hauteur de 70 000 € l’unité, pour les heureux possesseurs)

Bolides électriques

-Depuis vendredi et pendant tout l’été, ceux qui se rendent en train à Avignon peuvent vivre une expérience étonnante (sic). À condition de s’inscrire en gare de Lyon, un bolide électrique TESLA les attendra à la gare TGV et les conduira gratuitement dans le centre d’Avignon. Plébiscitée par les vedettes de Hollywood et des geeks de la Valley, la firme californienne d’Elon Musk, qui construit des berlines haut de gamme et des voitures de sport tout électrique, tente de se développer sur le marché français. Pour la SNCF, c’est une manière de tester les alternatives à la course en taxi-[Le JDD 12/07]
QUI l’eut cru ? La SNCF favorise une percée du véhicule électrique « TESLA » qui nous vient des US….L’alternative gratuite aux Taxis est néanmoins douteuse…
ATT: La marque est agressive -efficace et performante- Son succès sera décisif -dans toute les villes de France- si l’offensive se double de la fourniture -à tous les TAXIS de France- d’une offre de ‘dumping à prix coûtant’ !!
Le Boum sera encore une surprise pour Renault et les autres….sensiblement moins pour TOYOTA et son véhicule hybride.
[NB: Pour l’Etat Français, empêtré dans le dilemme des taxis, la porte de sortie suppose -sous couvert écologique- de favoriser (exemption de TVA momentanée), sinon imposer, un renouvellement de la flotte vers ce type de véhicule.]
PS: pour l’exemple, nous avons connu la généralisation du modèle spécifique VW-Passat, à nombre de Taxis….raison première: une offre imbattable (dénigrée par Renault & consorts !)- La Passat fut encore primée par le grand-public dernièrement- Les Taxis sont toujours une locomotive de référence pour le choix d’un véhicule éprouvé & fiable-

🙂 ~~Ce sujet reste ouvert à discussions~~C’est ici -mon cheval de bataille~~

La bataille du Lithium

Toutes les Industries convoitent l’espace du Salar (Bolivie/Argentine/Chili) à différentes fins:
. Equiper les appareils portable (tous les appareils de com & devices autonomes) = une conception réellement justifiée dans la contrainte de poids/autonomie

Portabilité

Portabilité

mais qu’ en est-il de passer à une intégration aux voitures électriques:
. Salon de l’automobile & ‘la bonne conscience’ des voitures électrique = FAUSSE ROUTE

bilan
Et la raison en est évidente par l’exploitation envisagée à très grande échelle du minerai dont les volumes escomptés sont limités (le prix du kilo ne pourra que renchérir –Nombre d’exploitants de tout Pays sont déjà sur une surenchère effrénée-Le filon est d’or à Wall Street (1)-!
La finalité sera celle du pétrole avec les mêmes inconvénients, similaires en terme de pollution
L’extraction pose déjà problème envers les besoins d’eau nécessaires au procédé (assèchement et pollution des terres paysannes )
Appliqué à la voiture électrique, cela s’avère une aberration, liée à l’autonomie qui en résulte -la parade de la borne de recherche à ‘chaque coin de rue’ ne peut pallier le stop&go de ~X heures perdues~ à la recharge.
Le parc des fournisseurs de batteries n’est en l’état pas opérationnel, et de surcroît, par cause des difficultés nocives dans le recyclage.
On raisonne principalement pour une utilisation urbaine: Ineptie, car c’est justement là où l’on en a le moins besoin: Transports en commun
Les prévisionnistes tablent beaucoup trop sur les espoirs du Carbonate de Li pour réduire le poids et l’espace occupés dans un véhicule. en fait la recherche fait du ‘sur-place’ dans les limites de la technologie possible (masse/capacité/durée de vie * 5 ans surévalués ci-dessus)!
> la ré-orientation (que je sais futuriste) est impérative vers l’hydrogène…solution mal admise par les lobbyist (1).
Réf
Localisation & économie

 » Selon la compagnie minière bolivienne Comibol, le Salar contiendrait entre 100 et 140 millions de tonnes de lithium, la Bolivie devenant la future Arabie Saoudite du lithium. Pour le « US Geological Survey », les ressources boliviennes en fait seraient dix fois moins importantes, soit quelque 9 millions de tonnes. »

Le Salar actuel:

 
[LoL] Aux Constructeurs automobile: ‘Prospective mal bouclée’ & forcée par une poussée ‘Vert-igineuse’ à la réduction de CO2..

NB: On admet mal que la pollution soit attribuée à chaque individu (= ressource financière compensatrice) quand l’industrie planétaire incontrôlée pollue 1000 000 0000 de fois plus.

Bluebus

Les tentatives d’imposer le transport électrique sont , encore une fois, une simple illustration
Bus
From ‘Le JDD’: ~~En attendant, ce sont des « hybrides » qui vont occuper le bitume parisien très rapidement : d’ici à 2017, près de 600 à 700 bus de grande taille, roulant alternativement au diesel et au moteur électrique, vont être mis en circulation dans la capitale. Ils consomment moins d’essence ( 20 % de moins), mais polluent encore. Un pis- aller, en attendant 2025…~~
[LoL] L’hybride sait encore ménager ‘les pétroliers et EDF’
Le tout électrique, réclame, ci-dessus, le photovoltaïque: Génial, n’est ce pas, si le temps est pluvieux et qu’une panne d’énergie sur le parcours vous fait manquer votre avion.(Un abri de recharge sera t il implanté sur l’A1 vers CdG-Roissy?)

NB: on sait qu’un stockage de batteries (x1000+) vous sauvera du pire
(sic, quant au Lithium d’extraction à grand méfait)

Voitures électriques~~fin~~

Quasiment seules , les administrations d’état, s’offre ce luxe discutable

Ne serait-ce pas simplement qu’une bonne intention écologique et un gain  plus qu’incertain, vers les interessés?

Nous ne pouvons que plaindre les Industriels dans cet engagement -à l’ avenir pratique douteux-
L’énergie sous forme de ‘Batteries rechargeables’ actuelles restera inefficiente, et sans nouvelle avancée technologique…. un point noir: écologiquement parlant.[ rappel= http://wp.me/p1cLQP-15P ]

The end!

[C.Dufflot est-elle absente en ce domaine?]

L'espoir immédiat vers le véhicule éléctrique:

Légère incohérence: Au moment où le prix de l’éléctricité va exploser..Est-il bien judicieux de tout miser sur la diffusion de voitures éléctriques?
Les bornes de recharge publique, voir privée -à l’image des Station ‘essence’-, accusent toujours un retard considérable. D’autre part le temps de recharge immobilise le véhicule à des moments le plus souvent inopportuns!
Le véhicule ‘hybride’ lui, comporte 2 moteurs (thermique + éléctrique) soit un surcoût au prix d’achat et à l’entretien: ceci convient-il aux petits budgets?
Quid du ratio de charge utile & de l’autonomie kilométrique:
Savez-vous qu’un pack de batteries embarqué revient à transporter , de façon permanente, 2 à 3 personnes à bord! (# un réservoir essence s’allège par la consommation)

Ecologiquement parlant: le problème du recyclage des parcs de batteries usagées n’est toujours pas bien estimé!

Il faudra donc beaucoup de persévérance (& d’Aides de l’état) à nos Constructeurs pour s’imposer!
De premier abord, les Administrations s’équiperont, à nos frais….Quel en sera le bénéfice à terme?
Corollaire: Les Pétroliers seront-il bien satisfaits de ce revirement « Total « ? (jeux de mot)

La précipitation n’est pas bonne conseillère.

TV: « Une semaine sans électricité »

LA 2, LANCE CETTE OPERATION, mais qui a comme un relent de 68’tars reclus dans le Larzac et dont on connaît le mode de vie -Seuls quelques survivants persistent dans l’OHIO –

Il s’agit bien sûr, d’une proposition à réduire sa consommation
et, dans le meilleur des cas, à éteindre:
– en premier lieu, sa TV (ce qui ne permettra plus le retour d’expérience-sic)
– son ordi & son tél & sa Hifi
– son congélo & son frigo & son lave-vaiselle & son lave-linge-celà va de soi-

Voir, un retour au primitif dans:
– sa façon de cuisiner (au brûlot peut-être)
– son hygiène (douches&bains sans eau chaude)

A faire fi, un certain temps:
– de son installation solaire &/ ou de son éolienne, éléments qui nécessitent parfois un relais de secours au réseau.
– de sa voiture électrique, un comble!
– de sa protection individuelle par la suspension de toute alarme (maison, piscine, et protections nouvelles Co2-incendie..)
– de tout automatisme (portail, volets, éclairage de sécurité, etc)

– Quant au repassage & à l’utilisation de l’aspirateur (..adorés des ménagères), on oubli
– Evidemment, la lecture « à la bougie » devient conseillée, et si, par malheur la pendule électrique s’arrête, un retour au remontoir manuel s’impose.

– On suppose que l’expérience ne s’adresse pas aux handicapés moteur

Je concède que la caricature décrite ne vaut que pour une application totale, néanmoins je reste interrogatif sur l’intérêt de la proposition….

Le professeur VOLTA doit se retouner dans sa tombe.